petitponet

blog de reportages et de réflexions hetéroclites .

06 septembre 2007

Il me faut une boite de primperan svp...

les_radicaux_valaisans_declarent_la_guerre_a_l_udc
Toujours plus loin dans l'horreur, la nausée me reprend. A gauche, la derniere affiche de l'UDC, a droite, la réponse du parti radical suisse, illisible, incompréhensible. Mais que ce passe t'il ?!
Tout se passe comme si chacun renchérissait dans l'horreur, le cynisme et l'insupportable. A ce jeu, l'UDC est champion toute catégorie.
Tout d'abord, cette nouvelle affiche. Elle met en scène des musulmans qui prient devant un monument, qui pourrait se trouver aussi bien en Suisse qu'en Turquie. Evidemment montée de toute pièce, la manipulation de l'opinion est bien là. L'étranger stigmatisé, la religion musulmane encore une fois montrée du doigt comme étant l'origine de tous nos problèmes.
Ensuite, une autre initiative de l'UDC, toute aussi nauséabonde. Des jeunes danseurs de Hip-Hop, mineurs pour certains, ont été engagés par une agence de pub pour participer a un clip sur la violence. Les jeunes naïfs, croyant tourner un film contre la violence se sont retrouvés dans un clip de propagande stigmatisant les jeunes, les étrangers, les femmes voilées, diffusé sur internet. Le clip est un outrage, le procédé scandaleux.
Jusqu'ou iront ils dans la provocation ? Sur le site de l'UDC, on peut jouer a éjecter des moutons noirs a coup de sabot. l'UDC, depuis quelques années, milite pour que soient levées les lois antiracisme. Mais elle ne sont toujours pas levées, alors utilisons les !
Quand a cette contre-affiche, elle procède du même principe : la provocation. Oui, la campagne du parti UDC rappelle les heures les plus noires de l'histoire allemande, oui, l'UDC ne se cache pas pour faire de la propagande, mais pour s'opposer, est-ce bien nécéssaire de faire pire ? Ne faut-il pas laisser s'exprimer le peuple, justement, le laisser débattre, choisir, plutôt que de le prendre en otage, le menacer, lui faire peur ?
Bon, pour finir sur une note plus gaie, plus positive, revoici la carte postale vivante de l'île des pins, pour ramener un peu plus de sérénité chez celles et ceux, qui comme moi, ont envie de vomir...


Posté par petitponet à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire